Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Delphine Alvado

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Delphine Alvado. Delphine fut comédienne associée du Théâtre à sa création, il y a 20 ans maintenant et elle a été depuis accueillie à de nombreuses reprises.

Lire la suite ici.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Na'Ni et puis un jour tu vis


© Gaëlle Verdier, Sandra Thomas
Compagnie : Grasparossa
De : Simona Boni
Mise en scène : Mathilde Dromard
Avec : Compagnie Grasparossa
Dramaturgie : Stéphane Hervé - Illustrations : Chiara Scarpone

Représentation(s) :

Du 14 au 18 février 2023
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre
Durée : 1h

Réserver


Sur le plateau, une femme seule et une galerie de personnages qu'elle convoque pour livrer son histoire. Avec beaucoup d'humour et d'autodérision, Na'Ni nous invite dans un voyage initiatique, de la survie à la vie. C'est un désir de liberté, d'épanouissement et d'élégance sauvage. Elle chante ses racines, sa danse est un éclat féminin, ses paroles nous transportent avec puissance vers l'envie d'être soi.

"Préserver sa propre flamme, pour percevoir qui nous sommes, ce n'est jamais gagné...mais il y a tout à gagner."

Na'ni, c'est la narratrice. C'est comme ça que l'appelait sa grand-mère (la Nonna). C'est le nom qu'on donne aux petits enfants en dialecte de chez elle. Chez elle, c’est en Italie, plus particulièrement la région Emilia-Romagna, sa terre natale, âpre et douce en même temps, terre de souvenirs dont Na'Ni porte les couleurs. Elle retrouve alors cette époque où elle chantait et dansait à pleins poumons sur la plaque d'égout, devant le château d'eau, comme sur une vraie scène. Sa grand-mère et ses copines, assises sur le petit muret en face d'elle, étaient son premier public.
C'est ça que Na'Ni veut faire toute sa vie. Jouer, danser, chanter, vibrer mais son milieu culturel et social lui dit que ce n'est pas son destin. Est-ce la vérité ? Comment transcender les croyances pour aller à la rencontre de soi-même ? 
Na'Ni nous partage son parcours à coups de rire, de danse et de guitare. Nous voyageons avec elle entre l'Italie et la France, la flamboyance du flamenco, les années 30', en compagnie des personnages qui sortent sans contrôle d'elle-même, pour restaurer le feminin du mot liberté.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin