Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Delphine Alvado

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Delphine Alvado. Delphine fut comédienne associée du Théâtre à sa création, il y a 20 ans maintenant et elle a été depuis accueillie à de nombreuses reprises.

Lire la suite ici.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Chahîd


© Agathe Mazurier
Compagnie : Cie 4emeActe
De : Vincent Dufour
Mise en scène : Romain Busson, Romain Picquart
Avec : Vincent Dufour
Création sonore : Louis Billaud, Jean Fournier - Création lumière : Artur Canillas, Coraline Croas

Représentation(s) :

Du 9 au 13 mai 2023
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre
Durée : 50mn

Réserver


Lauréat du festival Le Coup de Chapeau 2022

Chahîd est le lauréat 2022 du festival Coup de chapeau organisé au Chapeau Rouge - Espace Saint-Cyprien en partenariat avec le Théâtre de Poche et le Grand Rond. Avec un récit poignant sur deux frères partis faire le Djihad en Syrie, la compagnie 4ème acte a touché le jury de ce festival dédié aux soli d’artistes émergents. C’est donc avec une grande fierté que nous vous proposons ce spectacle, toute une semaine dans nos murs, en guise de premier prix de ce partenariat de longue date !

Chahîd
est le fruit d’une rencontre, celle d’une mère, Dominique Bons, dont le fils Nicolas est parti en Syrie en 2013 accompagné de son demi-frère Jean-Daniel ; et d’un jeune comédien, Vincent Dufour, alors tout juste sorti de ses études de théâtre. D’abord sollicité dans le cadre d’ateliers de prévention pour une association dont Dominique est présidente, « Syrien Ne Bouge Agissons… », l’artiste sera finalement poussé à la création d’une pièce de théâtre par Dominique. Dans un récit à la première personne, sous la forme d’un dernier message que Nicolas enverrait à sa mère, Vincent s’approprie l’histoire de ces enfants partis en Syrie en mêlant le réel à sa propre sensibilité. À travers le regard de ce jeune homme, le comédien interroge toute une société, mais aussi les circonstances qui peuvent amener ces jeunes dans l’impasse avec la certitude que ce choix d’aller faire le Djihad au sein d’organisations terroristes est leur seule issue. Un texte fort et touchant interprété avec brio.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin