Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Delphine Alvado

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Delphine Alvado. Delphine fut comédienne associée du Théâtre à sa création, il y a 20 ans maintenant et elle a été depuis accueillie à de nombreuses reprises.

Lire la suite ici.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Métoïkos


© Amon Kaiser
Compagnie : Alegria Kryptonite
De : librement inspiré de L'Eloge du Métèque d'Abnousse Shalmani
Mise en scène : Amélie Nouraud
Avec : Franck Ferrara, Molow

Représentation(s) :

Du 29 novembre au 3 décembre 2022
Du mardi au samedi à 21h
Genre : Passe muraille
Durée :50mn

Réserver


création / coproduction Théâtre du Grand Rond
dans le cadre du festival Migrant'Scène de la Cimade

Métèque est un mot hérité du grec metoïkos. Le métèque est celui qui a changé de maison, de cité. C’est par la figure du métèque que la compagnie Alegria Kryptonite vient nous questionner dans un spectacle qui oscille entre conte, lecture et musique live. Dans un monde de mobilité, de mouvement, de migration, faire un pas de côté et reconnaître dans le métèque « celui qui se crée lui-même », un habitant du Tout Monde, interroge nos capacités de transformation et notre désir de liberté.

Qu’est-ce que le métèque ? Dans ce spectacle, voix et musique nous traversent, nous portent et nous interrogent, grâce aux mots de l’auteur Abnousse Shalmani : « Comme on ne sait pas d’où ils viennent - ou qu’au contraire on le sait mal : de la mauvaise religion ou de la mauvaise vie - on ne sait pas où vont les vagabonds, et cette incertitude engendre la méfiance. On leur reproche de n’avoir pas de visage, car on ne connait pas leur père. »
« Je souhaite saluer celles et ceux qui ont extirpé de leur imagination illimitée de quoi se défendre contre la réalité des frontières, des impossibles. » Ces mots de la metteuse en scène Amélie Nouraud nous indiquent la direction : suivre les mots, le geste, la musique de ce duo hybride conférencier-arlequin / musicien-saltimbanque. Ces deux virtuoses de la scène, l’un comédien, l’autre musicien, nous ramènent à l’essence même de ce qui fait spectacle. Et encore une fois nous nous laissons surprendre, en réalisant qu’ils nous ont emmenés plus loin que ce que nous pensions possible.

 

 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin