Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mardi 14 novembre de 14h à 15h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils étaient autour des micros pour répondre à nos questions :
- Manon et François de Séquence Court-Métrage
- Hélène de Migrant'Scène
- Enora de Marionnettissimo
- Marc, notre nouveau chroniqueur

 

écouter ici


Journal n°45 - septembre/décembre 2017

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Patrice Caumon


© Pierre Wetzel
Chanteur(s) : Patrice Caumon

Représentation(s) :

du 19 au 23 décembre 2017 à 19h
Genre : En tournée mondiale
Durée : 50 mn

Participation libre mais nécessaire !
Ouverture des portes à 18h30


Ce chanteur à la fois punk, poète et paysan, à la voix de miel peut rugir fort, et porte haut des chansons féroces, amorales, délicieusement absurdes, à rebours de la chanson cul-cul la praline. Ça tape sur tout ce qui bouge, c’est doux, violent, poétique et drôle. Un univers dense, plein de dérision et d’autodérision : ça touche le fond du coeur, là où ça fait mal, et c’est pour ça que ça fait du bien. Déjà accueilli aux apéros il y a deux saisons, Mister Caumon revient et croyez-nous : c’est énorme !

Plus d'infos ici

et une vidéo là

 


Né en Charente Maritime le 31 décembre 1971, il habite aujourd'hui au fond d’un bois, dans la forêt des Landes.

Ses études et sa formation se passe à Bordeaux entre Fac de Lettres, classes de musique contemporaine au Conservatoire, et caves rock'n'roll où il s'initie aux joies du punk rock. Il passe 10 ans sous les couleurs du duo Les Oisillons tombés du nid, au sein desquels il découvre la chanson, et 10 autres dans Caumon & Costa où il explore la voie du personnage et du théâtre, avant d’assumer une carrière solo sous son nom en 2013.

Les premiers observateurs sont frappés par le choc entre un goût certain pour les sujets provocateurs et la qualité de l’écriture. Qu’il s’agisse de musique ou de littérature, son ton singulier invente un univers décalé où se mêlent la poésie, l’absurde et l’humour. Quand Patrice écrit des chansons, ça donne Trouve-toi un autre imbécile après une rupture, ou Mes parties comestibles après une conversation avec une fille qui voulait faire du fromage avec son lait.

Au début de sa carrière solo, il fête la sortie du 6 titres « Un autre imbécile » chez Believe Digital (Lauréat de l’Aide à l’Autoproduction de la Sacem) qui réunit des invités variés, comme la mezzo soprano Romie Estèves, Denis Barthe (Noir Désir, The Hyènes), Joseph Doherty au violon, sous la baguette de Patrick Mirandola (Crésus) à la production.

Totalement inclassable, cet artiste hyper actif ne laisse pas indifférent. Partout, il a pu affiner son personnage de tendre animateur commercial raté, un brin désagréable, plein de roublardise et d'humour vache, s’accompagnant d’un jeu de guitare presque primitif. Il affiche une auto dérision presque outrancière dans le personnage clownesque de Zouzou Tatane.

Il réalise ou co-réalise ses clips (le poétique Célesta) ou ceux des autres (Manu Galure, Que de la pluie).

Il anime des ateliers d'écriture, de scène, d'impro ou de découverte du son depuis plus de 15 ans en milieu scolaire, carcéral et hospitalier, et ce, jusqu'au Québec. En 2015, il est choisi par la Sacem pour une série d’ateliers dans le cadre du dispositif « La Fabrique à chansons ».

De plus en plus intéressé par le son et ses textures, il réalise des musiques pour des projets pluri-média (de type mapping) et présente, en 2015, au sein de trois projets sonores, une multi-diffusion 3D qui entoure le public et le plonge au cœur d’une expérience sonore, comme à Morcenx, à Capbreton et à l’OARA (Office Artistique Régional Aquitaine, Bordeaux), autour de musiciens du cru, de field recording, de témoignages oraux, mêlés à des compositions originales.

Dans ces spectacles, qui sont comme des bandes son de documentaires imaginaires, il intègre la chanson, la vidéo et la danse. Un projet sonore de ce type est en cours de réalisation pour l’Ecomusée de Marquèze pour l’année 2016, en collaboration avec des artistes d’Aquitaine issus des mondes du folk, classique et jazz.

Dans sa pratique de la chanson, il est de plus en plus attiré par ce qui lui est périphérique (la parole, la prose poétique, le storytelling, les univers sonores cinématiques) et cherche à l’infuser dans ces champs de création.

 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin