Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mardi 14 novembre de 14h à 15h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils étaient autour des micros pour répondre à nos questions :
- Manon et François de Séquence Court-Métrage
- Hélène de Migrant'Scène
- Enora de Marionnettissimo
- Marc, notre nouveau chroniqueur

 

écouter ici


Journal n°45 - septembre/décembre 2017

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Princess Bernard

Compagnie : Cie 220 Vols
Mise en scène : Sigrid Bordier,
Avec : Céline Berneron, Edouard Gautron

Représentation(s) :

Du 9 au 13 janvier 2018 à 21h
Genre : le Grand Rond fait son cirque
Durée : 1h


En partenariat avec le dispositif Studio PACT (Pépinière des Arts du Cirque Toulousaine) / Lido

Réserver


Revoilà le mois de janvier, et avec lui, notre scène s’ouvre aux arts circassiens, en partenariat avec Le Lido et La Grainerie. Autant vous dire que nous avons sauté de joie (et le mot est faible) lorsqu’ils/elles nous ont proposé d’accueillir, sur ce premier créneau qui leur est réservé [à suivre celui de Juin…] la toute nouvelle création de Céline Berneron de 220 Vols… Un spectacle tout en promesses, en explosion des clichés mâtiné de second degré, bref, tenez vous prêt·e·s pour un road strip féministe et féerique.

Céline Berneron, comédienne et musicienne, créée en 2006 la compagnie 220 vols : du cirque aérien rock où s’entremêlent humour, goût du risque et légèreté, sur fond de musique live. En 2015, cette circassienne multi douée (corde lisse, corde volante, danse voltige, pole dance/mat dansé.) donne naissance à un personnage sensible, burlesque et profond : « Princess Bernard », pour nous parler des préjugés, des émotions et de ses représentations.

Son personnage nous embarque pour un road strip féministe et féerique. Métacognition philosophique, frasques, sensualité et second degré seront au rendez vous de ce parcours initiatique, qui explore les clichés du genre avec autodérision. Un détournement audacieux et joyeux des codes et canons esthétiques pour jouer du dégoût et du fantasme de la différence, pour chanter du Disney et trouver ça rock ! En bref, une ode à la force par la fragilité, un spectacle tout public décalé et fantasque à ne rater sous aucune prétexte !





Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin