Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Journal n°47 - mai/août 2018

Feuilletez le journal ici.


[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mardi 13 mars de 14h à 15h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils seront autour des micros pour répondre à nos questions :
- Sophie Scheidt, metteuse en scène et comédienne du spectacle Le Tabou.
- Marie Diévart du Printemps du rire.
- Marc Compozieux pour sa chronique.

à écouter ici


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
1936, la crosse en l'air


DR
Compagnie : La Belle Equipe,
De : Jacques Prévert
Mise en scène : Olivier Clément
Avec : Guillaume Destrem,
Lumière : Pierre Gille

Représentation(s) :

Du 5 au 16 septembre à 21h
Du mardi au samedi

Genre : « Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple. » Prévert
Durée : 1h05

Le mardi : 1 place achetée = 1 place offerte


  Dans le cadre du fil rouge Enragez-vous

 

Après Nuit Blanche chez Francis il y a deux ans, quel plaisir  d’accueillir de nouveau la Compagnie La Belle équipe pour  démarrer cette nouvelle saison 2017-2018, qui plus est, avec ce texte de Jacques Prévert, véritable pamphlet contre les  intolérances, les sectarismes, les guerres… Une ode à l’amour, à la rigolade portée par un Guillaume Destrem admirable.  On vous le dit, ça, c’est du démarrage de saison !

Quand en 1936, Jacques Prévert écrit La Crosse en l’Air, la guerre civile fait rage en Espagne, et en France, des intellectuels se mobilisent contre Franco. Parmi eux, Prévert, Gide, Tzara, Nizan, Jouve, Aragon, Picasso, Malraux... Quelle brochette ! On retrouve, dans cette drôle et puissante attaque contre les dogmes et les respects aveugles, toute la verve, l’esprit frondeur et humoristique de Prévert, tous ses chevaux de bataille : l’anticléricalisme, l’antimilitarisme, ses injonctions à l’amour et à la franche rigolade.

Ce sera la première fois qu’un texte de Jacques Prévert sera porté sur la scène du Grand Rond et nous n’en sommes pas peu fier·e·s ! Prévert, dont on commémore les 40 ans de la mort (il aurait détesté cela), reste pour nous tous ce poète épris de liberté, d’amour, un tantinet libertaire, anarchiste, auteur du recueil Paroles (dont La Crosse en l’air est extrait) et le scénariste de Les enfants du Paradis, Quai des brumes
Quelle bonne idée a eue là Guillaume Destrem de nous proposer ce spectacle dont le texte fait encore écho plus de 80 ans après sa parution. On vous le répète, ça, c’est du démarrage de saison !
 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin