Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Il n'y a que Maillan* qui m'aille - *Titre provisoire


Compagnie : de la Dame
Mise en scène : Hélène Sarrazin,
Avec : Corinne Mariotto,
Musicien(s) : Frédéric Shadoroff,


Représentation(s) :

Du 15 au 26 décembre à 21h
Du mardi au samedi (relâche dimanche et lundi + le 25 décembre)
Le 24 décembre à 19h30

Le mardi : 1 place achetée = 1 place offerte !

Genre : cabaret à plumes ! - Durée : 1h15


« Jacqueline Maillan pouvait tout jouer, et d’ailleurs elle a tout joué, d’Anouilh aux Branquignols. Maillan, une grande dame comme un volcan, la démarche énergique, le clin d’oeil complice, le sourire narquois. Jamais vulgaire, toujours drôle, celle dont le seul nom a rempli les salles de théâtre sans relâche durant près de 40 ans […] Maillan, une femme comme un immense éclat de rire qui n’en finit plus. » (Archive INA)

Mettons cette citation au présent : Corinne Mariotto peut tout jouer, et d’ailleurs elle a tout joué. De Molière à Lagarce en passant par Duras et même Calamity Jane. Mariotto, une grande dame comme un volcan, la démarche gracieuse et volontaire, l’oeil qui frise et une voix reconnaissable entre toutes. Et voilà que Mariotto rencontre Maillan, qu’elle remet cette grande dame au présent, pour notre plus grand bonheur.

Accompagnée par Frédéric Schadoroff au piano, impeccable dans son interprétation de souffre douleur malicieux, Mariotto n’est pas dans l’imitation mais bien dans l’interprétation. Chansons et textes légers laissent poindre en filigrane une figure féminine touchante qu’on (re)découvre ici avec bonheur. Au final : du divertissement pur, de la gaudriole, du kitsch le plus joyeux et assumé de bout en bout à grand renfort de plumes et de paillettes.



>> Un spectacle dont la programmation s'inscrit dans le cadre du Mois du Cabaret !
Un mois dédié au Cabaret pour l’apprécier sous toutes les formes et les registres avec les spectacles Cabaret Méfisto (du 8 au 12 décembre), Il n’y a que Maillan qui m’aille* Titre provisoire (du 15 au 26 décembre), Comédie (du 29 décembre au 2 janvier) et All’Arrabbiata - Cabaret satirique (du 5 au 16 janvier 2016) !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin