Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Inscription Ateliers de création adulte

Des ateliers destinés aux amateurs et amatrices sont proposés.
Chaque atelier est dirigé par un·e metteur·e en scène professionnel·le dont l'objectif est de créer un spectacle présenté au Théâtre en fin d'année. Il reste encore des places.
Toutes les infos ici.


Journal n°45 - septembre/décembre 2017

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Diotime et les lions


Compagnie : Théâtre Folavril,
De : Henry Bauchau,
Mise en scène : Patrick Séraudie,
Avec : Claude Sanchez,

Représentation(s) :

Du mardi 19 au samedi 23 avril


Durée : 1h10

Quelque part entre Orient et Occident, vit un peuple dont les plus lointains ancêtres sont des lions. Chaque année, les membres du clan affrontent les fauves dans une guerre rituelle.
Diotime brûle de participer aux combats malgré la loi ancestrale qui exclut les femmes de ce rite…
Elle dit comment elle a traversé ses pulsions destructrices pour arriver à un accomplissement, une réconciliation de soi qui l’amène vers la sérénité.
Le dire brutal d’un destin qui, façonné par les rites de civilisations barbares et occidentales,  se trouve confronté à  la lente parole d’une sagesse orientale.
Pour faire reconnaitre sa condition, Diotime affronte les tabous et les règles du clan. En faisant changer les lois éditées par le patriarcat, elle devient l’initiatrice d’une nouvelle tradition.
Femme refusant l’obéissance, elle est la sœur littéraire d’Antigone.
Une fable, dans laquelle les animaux et les hommes sont à égalité, mais une fable sans morale qui pose des questions et ne donne aucune réponse.

Diotime et les lions est le troisième volet de la trilogie débutée par Oedipe sur la route et poursuivie par Antigone. Diotime est la soeur littéraire d’Antigone par son refus de l’obéissance et sa force d’héroïne tragique. Henry Bauchau est un écrivain, poète, dramaturge et psychanalyste belge. Il décrit une femme qui dépasse sa condition et trace une voie lumineuse : elle sera la première femme à participer aux combats rituels avec les lions de la brousse. Au carrefour de l’Orient et de l’Occident, un vibrant parcours initiatique, une histoire de passions humaines où se heurtent le quotidien et le sacré. Un récit sur le désir, la sauvagerie, la transgression,la violence féminine.

La Compagnie Fol Avril est une habituée des paris un peu fous ; d’Histoires Minimales à Comme à la Radio (créé au Grand Rond voici 3 ans) en passant par ADDICT, Patrick Séraudie aime à emprunter des chemins de traverses dans lesquels il prend un malin plaisir à embarquer le public, avec l’aide précieuse d’une bande de comédiens, techniciens et auteurs aussi fidèles que talentueux. C’est Claude Sanchez qui prête sa fragilité têtue à cette Diotime. Nous sommes proprement enchantés de l’avoir avec nous cette semaine et de vous faire profiter de son talent.

AvisPresse




Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin