Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Journal n°49 - janvier/avril 2019

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Papier ciseaux forêt oiseaux


© Loran Chourrau, Jean-Francois Daviaud
Compagnie : Groenland Paradise,
De : Nathalie Vinot d'après La Licorne de Martine Bourre
Mise en scène : Nathalie Vinot, Nathalie Hauwelle,
Avec : Nathalie Vinot, Nathalie Hauwelle,

Représentation(s) :
Le Mercredi 20 Mars 2019 à 15:00:00
Le Samedi 23 Mars 2019 à 15:00:00
Le Mercredi 27 Mars 2019 à 15:00:00
Le Samedi 30 Mars 2019 à 15:00:00
Réserver


A partir de 5 ans

Impossible de résister à ce spectacle drôle, inventif et plein de malice ! Au départ, une table et deux comédiennes munies de ciseaux, de papier et d’une agrafeuse. Elles réinventent, sous nos yeux, un conte enchanté joyeusement foutraque habité d’une reine devineresse, d’un roi amoureux, d’un animal mythique, d’une météo chaotique, d’un peuple en colère et d’un chevalier… Elles découpent, assemblent, chantent et nous donnent à voir le plaisir de jouer avec peu de choses !

Souvenons-nous cher·e·s adultes… Comment nous inventions des histoires avec ce qui nous tombait sous la main : un morceau de tissu pour une robe de princesse, un morceau de bois pour le colt du shérif et trois planches en bois pour la maison de l'ogre.

Et puis on grandit : les études, le travail et les obligations toujours un peu froides du quotidien. Et on regarde nos propres enfants fabriquer des mondes avec trois bricoles. Est-ce qu'on peut dire que les comédien·ne·s cherchent à maintenir intacte cette part d'enfance qui porte naturellement vers l'imagination ? On n'en doute pas lorsqu'on les voit sortir ciseaux et papier pour élaborer tout un univers dont le jeune public devient tout à la fois le spectateur, le héros et le complice. Elles-mêmes se transforment en reines du bal : robes colorées faites de bric et de broc, couronnes de papier en même temps dérisoires et élégantes… 50 minutes pendant lesquelles nos rêves continuent de vivre presque malgré nous.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin