Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Passage à l'heure d'été
Jusqu'au 2 septembre, l'accueil est ouvert du lundi au samedi à partir de 14h. Les spectacles commencent à 20h30 et la billetterie ouvre à 20h.


Coup d'œil sur 17/18

Le programme annuel et synthétique de la prochaine saison est en ligne !
Rendez-vous ici pour découvrir tout ce qui vous attend.
Tous les détails sont à découvrir dans les pages du site.


Journal n°44 - mai/août 2017

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Le Carnaval de la Petite Taupe


© DR
Compagnie : Le collectif de « La petite au top »
De : Zdenek Miler
Musicien(s) : Daniel Dumoulin, Michel Parmentier

Représentation(s) :
Le Mercredi 15 Mars 2017 à 15:00:00
Le Samedi 18 Mars 2017 à 15:00:00
Le Mercredi 22 Mars 2017 à 15:00:00
Le Samedi 25 Mars 2017 à 15:00:00

De 3 à 6 ans

Entre 1957 et 1975, Zdenek Miler a créé pour la télévision Tchèque le personnage de Taupek, une petite taupe débrouillarde et sympa, qui incarne un idéal de solidarité et d’écologie (déjà…). Ce ne sont pas moins de 25 courts métrages d’animation qui sortiront de l’esprit pétillant de ce peintre et illustrateur. C’est dans le cadre d’un ciné-concert que nous sommes ravi·e·s de vous proposer ces bijoux de poésie et d’inventivité.

Taupek est à mille lieues de l’image du super-héros mais il a pour lui une volonté et une détermination à toute épreuve. La petite taupe n’est pas seulement une fable animalière, c’est aussi une réflexion sur la vie quotidienne, un jugement sur la société de consommation et notre place dans l’environnement.
La musique de ce ciné-concert est conçue comme une série de saynètes, où se succèdent des climats animés ou rêveurs. Sur cette trame de base, les 2 musiciens improvisent, se répondent et font de chaque représentation un moment unique...

« Naïves et hors-modes, ses aventures qui pourraient bien représenter une première séance idéale, méritent amplement leur tardif passage à l’Ouest » Cahiers du Cinéma.
« De petites perles de poésie où une animation tout en couleurs chatoyantes se conjugue à l’inventivité des scénarios » TéléCinéObs
« Le dessin est limpide et coloré, les rebondissements joliment poétiques. » Télérama



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin