Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Journal n°48 - septembre/décembre 2018

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Michel... l'intégrale !


Compagnie : Marche ou rêve,
De : Sébastien Osmont
Avec : Sébastien Osmont

Représentation(s) :

Du mardi 9 au samedi 13 juin 2015 à 19h
Genre : clown approximatif et motivé
Durée : 50 minutes - Entrée libre


Suite au forfait (aussi inopiné qu’indépendant de la volonté de la compagnie et de la nôtre) du spectacle On s’invite chez vous, Michel relève le défi et remplace le dit spectacle au pied levé !
Et défi il y a, car après 78 ans de carrière, Michel présente lors de cette semaine d’apéro l’intégrale de son œuvre. Les œuvres de toute une vie résumées en 2 spectacles : Ça mange pas d’pain et Michel monte un classique. Bref ! Du clown, du diabolo, du frisson et une bonne dose d’approximation !
Qu’on se le dise !

 

 

 

 

MICHEL MONTE UN CLASSIQUE
Mardi 9, jeudi 11 et samedi 13 juin à 19h
Genre :  spectacle de théâtre approximatif à vocation clownesque
Durée : 50 minutes


Après avoir cartonné avec son numéro de diabolo, dans son célèbre spectacle Ça mange pas d'pain. Après avoir écumé les routes d’Aurillac à Strasbourg, d’ Aurillac au Havre, et d’Aurillac à Tlemcen (Algérie). Après avoir failli à maintes reprises rompre avec le célibat... Michel, (puisque c'est de lui dont on parle) nous revient aujourd'hui gonflé de nouvelles expériences.
Et c’est cette fois au théÂtre avec un grand  auquel il s’attaque.
Dans un premier temps, il nous expliquera comment s'est opérée la transformation. Transformation qui survint juste après la rencontre avec LE maître (Stanislaski) et qui fit de cet homme, qui naguère nous faisait frissonner au rythme de son diabolo, celui qui maintenant se lance dans l'interprétation « des » rôles les plus périlleux. Et quand je dis « des » ce n'est pas une façon de parler, mesdames et monsieur... Non! Puisse qu'en effet c'est seul que Michel relève le défi, de « Monter un classique... » Bien sûr, son amour pour le spectacle populaire, l'attirera vers Molière.  Mais nous tiendrons encore secret l’œuvre sur laquelle il portera son choix.
Et peu importe !

ÇA MANGE PAS D'PAIN
Mercredi 10 et vendredi 12 juin à 19h
Genre : spectacle de diabolo approximatif à vocation clownesque
Durée : 50 minutes


Ce spectacle de diabolo élastique et modulable fut créé pour combler toutes vos attentes.
Si vous êtes à la recherche :
D'un ou plusieurs numéros de 10 à 15 min, avec un peu de magie, d'imitation et tout plein d'autres choses pour redynamiser une soirée, un cabaret, la communion du p'tit dernier...
Demandez Michel !
Si vous avez besoin d'un spectacle de 45-50 min (idéal pour la rue), où il peut se lâcher un peu plus, avec en cadeau chansonnettes, mimes, etc...
Appelez Michel !
Vous êtes propriétaire ou simple responsable d'une petite salle à Paris ou en province ? Vous cherchez un show d'une heure pour régaler votre aimable clientèle ?
Qui c'est qui vous fait la totale ? MICHEL !!!



Mais qui est Michel ?
Michel est né un beau matin d’avril à Goupilléres, charmant petit village de Normandie.
Il y passe son enfance ainsi que toute son adolescence dans l’indifférence la plus totale. Après une scolarité catastrophique, il se destine au formidable métier d’ajusteur fraiseur.
Le déclin de l’empire métallurgique de l’époque le fait alors rapidement changer d’avis.
S’entame ensuite une longue période d’errance ou il flirtera avec les métiers les plus hétéroclites, tout ça pour finir par, un beau matin d’avriil, signer un contrat CES à la Mjc de Rouen, rive gauche.
Ce contrat va chambouler sa vie. Cantonné dans un premier temps à l’entretien des locaux, il va très vite s'initier à L’ART, l’art de la poterie, les arts du cirque…

Il s’épanouit, vit enfin... rencontre même presque l’amour... Presque !
Mais hélas les dures réalités du CDD vont vite le rattraper.
Et ces moments d’euphories, il les revivrevra que de façon sporadique, soit à travers des stages de théâtre qu’il financera lui-même à grands coups de RMI, soit en allant se ridiculiser dans les cours de danse d’Anne-Marie Ygout.
S’ensuivent plusieurs tentatives de spectacles de rue où Michel (puisque c’est toujours de lui dont on parle), se confronte directement avec le public,
ce qui lui permet de découvrir malgré lui ses talents de comique.

Et c’est encore un beau matin d’avril qu’il rencontre la Compagnie Marche ou Rêve qui va lui proposer ce pourquoi il a toujours été fait, un domaine dans lequel son inculture, sa difformité naturelle et ses manies de vieux garçon ne seront plus une tare, bien au contraire. En effet, on lui propose de devenir CLOWN.

Presse

Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin