Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Delphine Alvado

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Delphine Alvado. Delphine fut comédienne associée du Théâtre à sa création, il y a 20 ans maintenant et elle a été depuis accueillie à de nombreuses reprises.

Lire la suite ici.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
La Ferme


© Pauline Leboulanger
Compagnie : Les z'OMNI,
De : Les z'OMNI
Avec : Sophie Huby, Hélène Lafont, Emmanuelle Lutgen, Claire Hugot,

Représentation(s) :

du mardi 1er au samedi 5 avril 2014 à 21h - durée 1h15


La troupe des z’OMNI, que nous aimons énormément au Grand Rond, voulait s’emparer de La Ferme des animaux de George Orwell pour en donner une version théâtrale. Pour défendre ce qu’Orwell a toujours défendu : la liberté de dire, de penser, de faire… la liberté tout court. Et puis les « ayant-droit » du monsieur (celles et ceux qui gèrent les droits de ces œuvres) ont interdit aux z’OMNI de le faire. Pourquoi ? Parce que quelqu’un avait acheté l’exclusivité des droits du livre. Quelqu’un, comme il est légal de le faire, a acheté le droit d’être le seul à travailler sur La Ferme des animaux. L’auteur de 1984 a dû se retourner 20 fois dans sa tombe quand ses « ayant-droit » ont ainsi dit « la ferme ! » à ces quatre jeunes femmes. Elles en ont fait un spectacle. Totalement réussi.

Quatre conférencières fantaisistes proposent une analyse de la fameuse Révolution Animale du 21 juin. Pour rendre accessible l’histoire de cet événement méconnu, elles optent pour une forme particulière : la conférence-spectacle. Car passionnées d’art, ces historiennes ont une conscience aigüe de la représentation ! Au fil des séquences, les conférencières évoluent, se laissent contaminer par le propos, se transforment au même titre que les animaux qu’elles évoquent. Et le spectacle grince, trébuche, éclate, explose de rire et d’émotion au détour d’une chanson. Alors, on la fait quand cette révolution ?
 

AvisPresse




Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin