Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Journal n°47 - mai/août 2018

Feuilletez le journal ici.


[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mardi 13 mars de 14h à 15h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils seront autour des micros pour répondre à nos questions :
- Sophie Scheidt, metteuse en scène et comédienne du spectacle Le Tabou.
- Marie Diévart du Printemps du rire.
- Marc Compozieux pour sa chronique.

à écouter ici


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
L'Ours et La Demande en mariage


© Mona
Compagnie : Le Grenier Maurice Sarrazin
De : Anton Tchekhov,
Mise en scène : Jean-Louis Hébré,
Avec : Olivier Jeannelle, Denis Rey, Cécile Carles,

Représentation(s) :

le mardi 24 décembre 2013 à 19h30 (1 place achetée = 1 place offerte)
du jeudi 26 au samedi 28 décembre et du jeudi 2 au samedi 4 janvier à 21 heures
Pour la soirée du 31 décembre, nous sommes complets  !


A partir de 8 ans

L’Ours et La Demande en mariage sont deux des plus célèbres farces d’Anton Tchekhov. À juste titre : les aventures sentimentales de personnages aux caractères bien trempés y sont rendues de manière hilarante et criante de vérité. Jean-Louis Hébré réunit pour la deuxième fois le trio Cécile Carles, Olivier Jeannelle et Denis Rey pour cette sucrerie créée au Grand Rond il y a juste un an.

Dans ces deux farces, les personnages, et c’est tout l’art de Tchekhov, sont loin d’être dénués d’ambiguïté. Ainsi, la rencontre entre une belle veuve orgueilleuse qui n’a pas froid aux yeux et un célibataire endurci dans L’Ours, donne lieu à de magnifiques échanges sur l’évolution de la société russe. En question, le statut des femmes, ces « créatures poétiques » qui souhaitent l’égalité, mais se donnent parfois des airs de ne pas y toucher…
Dans La Demande en mariage, un quadragénaire souffreteux se décide à demander en mariage une célibataire hystérique dont le père, vieux rat efféminé, aimerait bien se débarrasser. Mais de violentes discussions, sur des détails ridicules, débouchent sur un concert d’injures. Toutefois, la glapissante promise ne demandant qu’à être vaincue, le mariage aura lieu. Mais à quel prix !

Avec un humour désopilant, Tchekhov brosse ici un portrait de l’Homme dans toutes ses contradictions.  Des personnages à la fois explosifs, féroces, enthousiastes, maladroits, ridicules, lancés sans limites dans la quête du bonheur.

Presse




Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin